Ton Commander à le SWAP

Le 28 mai 2018, le comité Duel Commander a fait une annonce sur un changement de gameplay du format 1v1. Ce changement se nomme le SWAP !

Vous pouvez consulter l’annonce officielle directement sur le site du comité Duel Commander. Cet article tentera d’analyser rapidement les perspectives qu’ouvre ce changement pour les joueurs et le métagame. 

Avant toute chose, voici un rappel des règles officielles :

400.6. Sideboards : DC doesn’t use sideboards. Players can’t have sideboard cards. The only cards of a DC deck are the 100 cards from the main (and only) deck. The only time allowed to players between rounds is for swapping commanders (see section 400.7 of this document).

400.7. Swapping commanders :

400.7.1. Players are allowed to swap commander(s) after each game of the same round. This means that after the first game is played each round only, each player may shuffle his or her commander(s) into his or her deck and present either the same one(s) or new commander(s) from the same deck before each following game begins during each round.

400.7.2. For the first game each round, each player puts their commander(s) from their deck face up into the Command zone before shuffling (see Magic The Gathering Comprehensive Rules at section 103.1b).

400.7.3. After the first game, each player reveals their commanders simultaneously by putting them willingly face up in the Command zone after making choices, or by putting them face down in the Command zone, then having both players turning them face up at the same time before shuffling (see Magic The Gathering Comprehensive Rules at section 101.4a). This action can only be done once per game.

400.7.4. Commanders must remain legal before each game begins. Players can’t change color identity in between games (see Magic The Gathering Comprehensive Rules at section 903.4a), and the choice of Commander(s) has to follow other construction rules defined in section 400.4 of this document (for example: players can’t choose a banned Commander).

400.7.5. Only Commanders that are part of the original deck are legal. If the tournament uses registration deck lists, the commanders must be listed within the deck.

400.7.6. Players are expected to take a decent and short time to choose Commanders in between games.

400.7.7. Players may change the number of Commanders by swapping Commanders with Partner ability and a single Commander without this ability (see Magic The Gathering Comprehensive Rules at section 702.123).

POUR RÉSUMER

  • À partir du 1er juin 2018, il est possible de piloter un Deck Duel Commander composé de plusieurs Commandants.
  • Ces Commandants doivent être obligatoirement de la même identité couleur.
  • Le nombre de cartes dans le Deck reste à 100.
  • Il n’est pas possible de jouer plusieurs Commandants simultanément (à moins qu’ils ne soient PARTNER).
  • Toute carte de Commandant n’ayant pas été placée en zone de commandement est placé dans la bibliothèque.
  • Il est possible (mais pas obligatoire) de changer de Commandant juste avant la deuxième partie d’une ronde.
  • Cette action de SWAP ne peut être réalisée qu’une seule fois par ronde.

CONTEXTE

Cette annonce arrive dans un contexte où le métagame Commander 1v1 est relativement sain. Mais, quelques éléments étaient encore sources de débats.

Zurgo

Le comité annonce, en parallèle du SWAP, le ban de Zurgo Bellstriker.

En effet et malgré une tentative d’affaiblissement du deck Aggro/Burn à l’été 2017, ce dernier était encore trop présent et rendait impossible l’émergence d’archétypes trop sensibles aux blasts.

PARTNER

La capacité Partner permets à un joueur de placer deux cartes de Commandants dans sa zone de commandement.

Ce principe, apparu dans les decks Commander 2016, apporte un Card Advantage non négligeable. En plus des cartes piochées en main de départ, le joueur de decks Partner a accès à deux cartes supplémentaires dans sa zone de commandement. En plus de l’apport en terme de CA, la capacité Partner apporte également une diversité de réponse en fonction de la situation de jeu ou du matchup. Pouvoir jouer une carte de commandant plutôt qu’une autre (choisir une stratégie) peut s’avérer être un élément essentiel à la victoire.

De nombreux joueurs de Commander considèrent que cette capacité Partner présente un avantage trop important face aux Commandants en solo.

brawl

En marge du format DC, Wizard of the Coast a annoncé et officialisé un tout nouveau format nommé Brawl. Pour faire simple, il s’agit d’un mode de jeu construit en 60 cartes singleton, sans réserve, n’autorisant que des cartes légales en Standard et régit par le choix d’un commandant et son identité couleur. Le Brawl s’inspire donc très fortement du Duel Commander tout en étant très accessible pour les nouveaux joueurs (ou ceux ne souhaitant pas dépenser une fortune pour un deck).

Depuis son lancement, le format semble être populaire. Il renouvelle l’intérêt du format singleton, propose une alternative moins onéreuse au standard et au DC, il permets d’utiliser des cartes jusqu’àlors promisent aux boites à chaussure et surtout il est piloté officiellement par WotC.

TIMING

Le timing semble idéal pour le comité DC. L’annonce du SWAP vient renouveler l’intérêt du format Commander 1v1 à un moment où il trouve une alternative notable propulsée par Wizard.

L’annonce simultanée du ban de Zurgo et du SWAP est une excellente idée. Le ban répond correctement à un problème de méta et le SWAP peut éventuellement répondre au remplacement de Zurgo Bellstriker. L‘archétype Red Deck Win n’est pas condamné, le SWAP pourrait contribuer à dénicher d’honorables remplaçants au sonneur de cloches.

Enfin, l’avenir nous dira si le SWAP apporte une véritable réponse à l’avantage du Partner, qui reste toujours considérable. Notons que les Commandants Partner bénéficient également du SWAP et peuvent être remplacés par un ou plusieurs Commandants partageant leur identité couleur. Le risque serait de rendre le Partner encore plus puissant, en permettant de choisir deux nouveaux Commandants dès la deuxième partie d’une ronde.

IMPACT

L’été sera chaud ! L’intérêt des joueurs pour le format DC sera très probablement boosté par l’annonce du SWAP, en attendant l’arrivé des prochains Packs Commander 2018 en aout.

À noter également que de nouveaux Commandants potentiels (y compris Partner) sont édités avec l’extension Battlebond le 8 juin 2018.

deckbuilding

Les deckbuilders se réjouissent des perspectives offertes par ce principe. Dans la plupart des cas, le changement de Commandant est une réponse au matchup. Le SWAP peut être également employé comme une stratégie de surprise ou présenter une nouvelle menace à l’adversaire.

Les deckbuilders acharnés imagineront naturellement de nouveaux decks pilotés par 2 ou 3 (voire 4) stratégies différentes. Attention néanmoins à ne pas tomber dans le piège du casse tête chinois si les stratégies sont trop éloignées ou, pire, discordantes.

exemples

PARTAGEZ

Benoit

Une grosse part d'EDH avec une pincée de CUBE par dessus, s'il vous plait !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
×
×

Panier

X
X